Frais vestimentaires : comment les comptabiliser ?

La situation est fréquente : vous êtes gérant de votre société et vous venez d’acheter un costume pour vos rendez-vous. Pouvez-vous l’enregistrer ce type de frais en comptabilité ?

L’administration fiscale précise que les « dépenses vestimentaires, rendues nécessaires par l’exercice de la profession » (combinaisons et chaussures de chantier, blouses, robes d’avocats…) sont déductibles du résultat de l’entreprise. En effet il s’agit d’une charge engagée dans l’intérêt direct de l’entreprise.

Frais de représentation et comptabilitéCependant, l’achat d’un costume, par son caractère mixte (usage à la fois personnel et professionnel), n’est pas considéré par l’administration comme une charge. Elle « exclut les vêtements portés dans la vie courante ».

Ainsi, à part dans le cadre de certaines professions (comédien, costumier…), il n’est donc pas indiqué d’enregistrer un costume en comptabilité.

Qu’en est-il des des autres frais de présentation personnelle ?

D’autres frais comme le coiffeur, le maquillage et les soins esthétiques suivent donc cette règle. Ils ne sont ni remboursables, ni déductibles du résultat.

Plus de détail sur service-public.fr

 

Créer un compte Robocompta