Barème kilométrique 2020 : remboursement des indemnités kilométriques

Qui dit nouvelle année, dit nouveau barème kilométrique. Eh oui, tous les ans ce barème varie et vous permet de calculer les sommes que vous devez reporter sur votre déclaration de revenus. 

À savoir  que le barème kilométrique s’applique aux contribuables qui optent pour les frais réels, aux dirigeants d’entreprises, aux professions libérales, BNC et titulaires de bénéfices BNC.  Il s’applique également aux employeurs qui remboursent des frais professionnels à leurs salariés.

Le barème kilométrique concerne l’utilisation professionnelle de votre véhicule et de la puissance fiscale (chevaux fiscaux) du véhicule.

Le barème kilométrique en 2020 

Comme stipulé plus haut le barème kilométrique concerne les contribuables qui ont opté pour les frais réels en lieu. Les salariés et les dirigeants d’entreprises sont également concernés, ainsi que les professions libérales qui utilisent leur véhiculent personnels à des fins professionnels. 

Les professions libérales déclarent leurs frais kilométriques sur leur liasse fiscale.

Ce barème dépend de votre nombre de kilomètres parcourus et de la puissance fiscale du véhicule. Les indemnités kilométriques sont exonérées des cotisations sociales lorsque le barème kilométrique prend la forme d’une allocation forfaitaire remboursée par l’employeur à son salarié. Ces frais professionnels apparaissent donc sur la fiche de paie.

En ce qui concerne le contribuable, s’il a choisi le régime réel, les frais kilométriques  apparaissent sur la déclaration de revenus. À partir du moment, où le contribuable utilise son véhicule personnel pour leurs frais de déplacement dans le cadre d’un trajet domicile- lieu de travail, il peut utiliser le barème kilométrique. 

À savoir que l’application du barème kilométrique n’est absolument pas obligatoire. En effet, le contribuable a le choix entre la déduction forfaitaire ou la justification des dépenses réellement engagées. C’est également la même chose pour le dirigeant ou  l’employeur qui rembourse les frais professionnels à ses salariés. 

Dans ces cas, il faut conserver tous les tickets et les factures en prenant soin qu’aucun des montants ne puisse s’effacer. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser un outil de facturation qui vous permettra de conserver tous vos justificatifs.

Barème kilométrique 2020 pour les automobiles

Barème des indemnités kilométriques 2020 pour les cyclomoteurs, vélomoteurs, scooters et motocyclettes

Barème des indemnités kilométriques applicable aux véhicules dont la cylindrée est supérieure à 50cm3

Nouveautés 

Il y a quelques petites nouveautés tout de même pour cette année. Le barème kilométrique a augmenté de 10% pour les véhicules de 3 chevaux.

Le secteur privé 

Une indemnité kilométrique vélo (IKV) est prévue pour les salariés qui utilisent un vélo électrique entre leur domicile et leur lieu de travail. Le montant est fixé à 0,25€ par kilomètre parcouru. Cette indemnité peut être prise en charge de façon facultative par l’employeur et sous certaines conditions : 

  • Un accord entre l’employeur et les représentants d’organisations syndicales
  • Une décision unilatérale de l’employeur après consultation du comité social et économique s’il en existe

À savoir que cette prise en  charge peut être cumulée avec le remboursement des abonnements  de transports. L’employeur est exonéré de cotisations sociales dans la limite de 200€ par an et par salarié. Et ça sur la base des kilomètres parcours.

Le secteur public

Seuls les agents des ministères en charge du développement durable et du logement, et des établissements publics peuvent en bénéficier et cela à titre expérimental entre le 1er septembre 2016 et le 30 juin 2020.

Besoin de plus d’informations ? Contactez nos experts à l’adresse mail suivante : d.medoulou@clicandtag.fr