L’importance du fichier des écritures comptables (FEC) en cas de contrôle des comptes

Qu’est-ce que le FEC ?

Le (FEC) fichier des écritures comptables est un document sous format informatique de la comptabilité d’une société. Certaines entreprises doivent le remettre à l’administration fiscale en cas de contrôles fiscaux.  

Ce fichier répertorie tous les flux de l’exercice en cours

Mais qui doit tenir un FEC ? , quelles informations contiennent ce fichier ?  et quels peuvent être les risques si vous ne remettez pas ce document ? 

On vous aide à comprendre ce qu’est le FEC.

À qui s’adresse le FEC ? 

À toutes les entités ayant pour obligation de tenir une comptabilité et qui tiennent une comptabilité de façon dématérialisée. Pour être plus clair, si vous utilisez un ordinateur pour votre comptabilité vous devez constituer et le transmettre à l’administration en cas de contrôle des comptes.

Les micro BNC et les régimes micro BIC sont dispensées de la comptabilité du FEC.

Qu’est-ce que contient le fichier des écritures comptables ? 

Pour pouvoir constituer un fichier des écritures comptables, il vous faut tout d’abord un logiciel de comptabilité afin de vous assurer de certaines formalités.

Le FEC est composé de toutes les informations contenues dans le journal comptable de l’exercice en cours. 

  1. Code, libellé  journal de l’écriture comptable
  2. Numéro sur une séquence continue de l’écriture comptable
  3. Date de comptabilisation de l’écriture comptable
  4. Numéro et  libellé de compte de l’entreprise
  5. Numéro et  libellé de compte auxiliaire (seulement si un autre compte que le compte principal est utilisé)
  6. Libellé de compte auxiliaire (seulement si un autre compte que le compte principal est utilisé)
  7. Référence de la pièce justificative
  8. Date de la pièce justificative
  9. Libellé de l’écriture comptable (identification littérale du motif de l’écriture comptable)
  10. Montant au débit
  11. Montant au crédit
  12. Lettrage de l’écriture comptable (facultatif)
  13. Date de lettrage (facultatif)
  14. Date de validation de l’écriture comptable
  15. Montant en devise (facultatif)
  16. Identifiant de la devise (facultatif)

Les risques en cas de non-transmission du FEC ? 

Dans le cas où l’administration fiscale vous envoie un avis de vérification de comptabilité, vous devrez obligatoirement lui transmettre votre FEC. Si vous ne le transmettez pas ou remettez un faux fichier des écritures comptables, vous encourez une amende de plusieurs milliers d’euros. L’amende s’applique par exercice comptable. 

Les anciens logiciels de comptabilités ne peuvent faire ce type d’extraction FEC. C’est pourquoi il est important d’utiliser une solution de comptabilité moderne.

Robocompta, le robot comptable permet de faire facilement cette extraction.

N’hésitez pas à demander une démo gratuite.